Sources : Ekopédia, Wikipédia, Books Google, la vérité sur les cosmétiques, l’observatoire des cosmétiques.

 

 

 

 

 

Le Conditioner Emulsifier (INCI : Stearamidopropyl Dimethylamine)

 

le BTMS (INCI : Cetearyl Alcohol and Behentrimonium Methosulfate)

 

 

 

Le Conditioner Emulsifier et le BTMS sont des tensioactifs cationiques (composés d’ammonium quaternaire).

 

 

 

 

Surfactifs cationiques

 

 

Les tensioactifs cationiques libèrent une charge positive (cation) en solution aqueuse.

 

Ce sont généralement des produits azotés (avec un atome d'azote chargé positivement).

 

Ils ont des propriétés bactériostatiques et émulsionnantes. Ils ont une affinité avec la kératine de la peau ou des cheveux chargée négativement et ils se combinent avec elle pour former un film lisse.

 

On les utilise dans les après-shampoing, les antipelliculaires, certaines teintures, les déodorants et les assouplissants textiles. Ils adhèrent à la surface des tissus pour réduire l'électricité statique présente. Ils rendent les tissus plus souples. Ils sont irritants pour la muqueuse oculaire.

 

 

Les propriétés des ammonium quaternaires sont : tensioactives cationiques ("détergent") et antimicrobiennes : bactéricide et surtout fongicide (tue les champignons).

 

 

La partie hydrophile de la molécule est chargée positivement.

 

A la différence des surfactifs anioniques ils sont peu détergents, ne moussent pas et sont mouillants. Leurs principales propriétés liées à cette dernière qualité, sont la capacité de destruction des micro-organismes lorsque la chaîne grasse est courte et la possibilité de s’étaler à la surface de la kératine lorsque la chaîne grasse est longue.

 

La présence d’une charge positive sur la molécule permet en outre une fixation solide vis à vis de la kératine. Ils neutralisent les charges négatives apparaissant à la surface de la kératine après élimination des salissures, permettant ainsi le lissage des écailles de la cuticule du cheveu par effet antistatique, d’où retour de la fibre à son état d’origine.

 

Ce sont des surfactants qui ont besoin d’un milieu acide pour développer leurs ions cations.

 

 

Mon expérience personnelle

 

Le Conditioner Emulsifier donne des préparations avec un pH basique contrairement au BTMS.

 

Lors de la préparation de son après-shampoing, je ne conseille pas d’utiliser une phase aqueuse avec un pH en-dessous du pH de l’eau de source si on utilise que du BTMS, sous peine de prendre le risque de se retrouver avec un après-shampoing avec un pH trop bas.

 

Personnellement un pH acide en-dessous de 5.5 agresse mes cheveux.

 

  • Un pH égal à 7 est neutre.
  • Un pH inférieur à 7 est acide.
  • Un pH supérieur à 7 est basique.

 

 

Tolérance

 

 

 

La tolérance des surfactifs cationiques dans leur ensemble est contestable.

 

Les ammoniums quaternaires sont connus comme allergènes, mais l’augmentation de la longueur de la chaîne grasse (exemple : alcool cetearylique mélange de chaînes carbonées 16 et 18) diminuerait l’importance de ce caractère.

 

Les produits conditionneurs seraient donc les mieux supportés.

 

 


 

Le Conditioner Emulsifier a une INCI 100 % tensioactif cationique contrairement au BTMS.

 

J’ai remarqué qu’un après-shampoing fait avec comme seul émulsifiant le Conditioner Emulsifer, est plus lavant qu’un après-shampoing fait avec comme seul émulsifiant le BTMS.

 

J’ai également remarqué que le Conditioner Emulsifier et le BTMS sont compatibles dans un après-shampoing.

 

 

 

 

 

 

Réfractaires aux tensioactifs cationiques (ammonium quarternaires)

 

 

Les alcools gras d'origine naturelle comme Cetyl Alcohol ou Cetearyl Alcohol, sont des ingrédients de base couramment employés. Ils rendent les formulations oncteuses et ont aussi une certaine capacité à se fixer sur les cheveux. Conséquence : ceux-ci deviennent plus lisses et se coiffent plus facilement. Par contre l’effet nettoyant ne sera pas au rendez-vous si on est une adepte du no poo (lavage des cheveux avec de l’après-shampoing).

 

 

 

 

 

 

Quelques conditionneurs capilaires

 


• Silicones
• Hydrolysats de collagène
• Composés d'ammonium quaternaire
• Protéines hydrolysées (soie, blé, soja, riz...)
• Biotine
• Acides aminés
• Céramides
• Cystine
• Acide glutamique et dérivés
• Glycine et dérivés
• Kératine et dérivés
• Lysine
• Panthénol
• Dérivés de PEG
• Quaterniums